Regrettant un taux de vaccination qu’il jugeait «honteusement bas», le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a annoncé la mise en place d’un confinement de toutes les personnes de plus de 12 ans non vaccinées. Une première mondiale.

Après s’être entretenu avec les gouverneurs des neuf provinces du pays afin d’obtenir leur aval, le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a annoncé ce 14 novembre que les millions de non vaccinés du pays – de 12 ans et plus – devront respecter un confinement dès minuit. «La situation est grave […]. Nous ne prenons pas cette mesure le cœur léger mais malheureusement elle est nécessaire», a déclaré Alexander Schallenberg lors d’une conférence de presse à Vienne.

«Nous devons augmenter le taux de vaccination. Il est honteusement bas», avait-il expliqué la veille pour tenter de justifier cette mesure, nécessaire selon lui pour faire face à une augmentation des contaminations. Environ 65 % de la population est entièrement vaccinée contre le COVID-19, l’un des taux les plus bas d’Europe occidentale.

Hautement controversée, cette mesure – une première mondiale – signifie que concrètement, les personnes concernées n’auront pas le droit de quitter leur domicile sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux. Selon le chancelier, des contrôles «inopinés» seront effectués.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *