volcan

© Keystone/AP/SALVATORE ALLEGRA
Les scientifiques peuvent prédire la prochaine super-éruption d’un volcan grâce au zircon, un minéral présent dans les produits d’éruptions volcaniques (image symbolique).

Des géologues – dont un Suisse – ont pu estimer la taille et la date de la future super-éruption d’un volcan indonésien grâce à une nouvelle technologie. Cette méthode permettra de faire des pronostics à l’échelle mondiale.

Entre 5 et 10 volcans seraient capables de produire une super-éruption sur terre. Découvrir lequel est le plus proche d’une super-éruption fait désormais partie du possible. La nouvelle stratégie adoptée par les scientifiques peut en effet s’appliquer à n’importe quel volcan, précise lundi l’Université de Genève (UNIGE) dans un communiqué.

Parmi eux, le volcan Toba, caché sous les eaux d’un lac de l’île indonésienne Sumatra et au coeur de l’étude menée conjointement par l’UNIGE et l’Université de Pékin. Les géologues ont découvert que, loin des représentations cinématographiques, les super-éruptions ne se laissent pas précéder d’évènements extrêmes – comme une série de tremblements de terre par exemple.

“Au volcan Toba, tout se passe en silence sous terre, et l’analyse des zircons nous donne maintenant une idée de ce qui est à venir”, résume Luca Caricchi, professeur à l’UNIGE et co-auteur de l’étude.

Prévoir la prochaine super-éruption

Cette nouvelle technique d’analyse de ce minéral volcanique a permis de préciser l’histoire du volcan Toba, responsable de deux des plus importantes super-éruptions survenues sur terre dans le dernier million d’années.

La première super-éruption s’est produite il y a 840 000 ans, et la seconde il y a 75 00 ans. Chacune a nécessité respectivement 1,4 million d’années et 600 000 ans d’apport de magma. Un temps réduit de moitié à cause de “l’augmentation progressive de la température de la croûte terrestre”, explique Ping-Ping Liu, professeure de l’Université de Pékin et première auteure de l’article.

Les scientifiques ont également pu anticiper la taille de la prochaine super-éruption du volcan Toba, toujours actif. “Aujourd’hui, nous estimons qu’environ 320 km3 pourraient être prêts à entrer en éruption”, analyse Luca Caricchi.

Conséquences désastreuses

Un tel rejet de lave serait catastrophique pour l’île très peuplée de Sumatra, mais aussi pour le climat mondial. Elle affecterait en outre l’approvisionnement alimentaire et le déplacement des populations, précise l’UNIGE.

En guise de comparaison, les deux premières super-éruptions du volcan mesuraient chacune 28 000 km3, soit 70 000 fois la quantité de magma expulsée à ce jour par l’éruption actuelle de La Palma et assez pour recouvrir toute la Suisse de 7 cm de cendres.

La prochaine super-éruption du volcan? Elle devrait avoir lieu dans 600 000 ans, estiment les géologues, qui ont mesuré que 4 km3 de magma éruptible s’accumulent dans le réservoir de Toba tous les mille ans. De plus petites éruptions pourraient également avoir lieu entre-temps.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *