Saviez-vous qu’en Europe, l’âge moyen d’un jeune quittant le domicile familial est de 26 ans ? En Espagne, l’âge moyen est plutôt autour de 29 ans ! Selon le Conseil de la Jeunesse espagnol, seuls 16 % des moins de 30 ans parviennent à s’émanciper.

Le contexte économique et social actuel n’aide pas les jeunes à vouloir s’émanciper et louer leur propre appartement. Le gouvernement espagnol a annoncé qu’une aide au logement serait débloquée pour les jeunes de 18 à 35 ans possédant des revenus bruts inférieurs à 23 725 euros annuels.

Chaque mois, le jeune pourra recevoir un chèque de 250 euros, peut-on lire sur le site La Moncloa, site officiel de la présidence du gouvernement espagnol. Pedro Sanchez, le Premier ministre espagnol, a expliqué l’objectif du gouvernement :  « nous voulons une reprise économique équitable, et cela signifie qu’il faut faciliter l’accès au logement, en particulier pour ceux qui sont les plus touchés par la précarité, notamment nos jeunes. »

En effet, l’objectif de cette proposition est de « mettre un frein à la hausse continue des loyers, et aux inégalités croissantes que cela provoque », rapporte Libération.

L’économiste José García Montalvo n’est pas enthousiaste par ce « bonus » : « ce qui risque d’arriver, c’est que cette aide pousse les propriétaires à augmenter d’autant les prix de location de leurs biens, au détriment des autres. »

Cette mesure n’est qu’une mesure parmi d’autres : l’apparition des plafonnements de loyers pour les propriétaires de plus de dix logements, des réductions fiscales pour les propriétaires abaissant les loyers de leurs biens et l’arrivée massive de logements sociaux.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *