1. Campagne de dons Octobre 2021

    Chers amis lecteurs. Nous lançons  une nouvelle campagne de dons pour ce mois d’Octobre et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, les sites alternatifs comme Réseau International se voient de plus en plus interdire l’accès aux plateformes publicitaires. Aussi, votre aide est cruciale pour nous permettre de résister aux pressions de toutes sortes que Big Tech exerce sur nous. Faites un don.

    Total dons 5 635,00 €

La Russie multiplie les innovations en matière d’équipement militaire. En plus de tester un nouveau type d’arme, le pays souhaite que ses chars deviennent « invisibles » en se fondant davantage dans leur environnement.

Les véhicules de combat russes seront bientôt recouverts d’un nouveau camouflage. Exit les peintures pour se fondre dans les environnements végétaux ou sableux et places aux plaques recouvertes d’un revêtement électrochrome pour passer inaperçu. Ces plaques ont la particularité de pouvoir « créer différentes images visuelles qui imitent non seulement la couleur du paysage environnement, mais aussi sa structure », rapporte l’agence de presse Ria Novosti. En d’autres termes, ce revêtement s’adapte en temps réel à son environnement pour s’y fondre.

Pour cela, les plaques dotées d’une couche électrochrome sont connectées à des caméras qui collectent des données sur leur environnement. Elles sont ensuite traitées par un système informatique qui se charge alors d’adapter la teinte de la carrosserie du véhicule pour correspondre à son environnement et ainsi le camoufler.

La réaction du revêtement caméléon est de l’ordre de « quelques fractions de seconde », assure la source de l’agence de presse, proche du dossier. Il peut donc adapter son affichage à mesure que le véhicule se déplace, d’un environnement à un autre. De cette manière, le char peut échapper à la surveillance des satellites, mais aussi des avions et drones ennemis tout en poursuivant son mouvement.

Ce type de camouflage technologique n’est pas nouveau et plusieurs industriels militaires s’attèlent à perfectionner cette technologie. Dans le cas présent, le revêtement a été présenté en 2018, lors du salon Army-2018, par l’entreprise de composants russe Ruselectronics (Rostec). À l’origine, il devait recouvrir les uniformes de soldat. Après plusieurs années de développement supplémentaires, le revêtement est désormais prêt à être testé sur des véhicules de combat. Plusieurs prototypes sur des maquettes sont actuellement en phase de test. À terme, il devrait se retrouver sur différents types de chars et de véhicules blindés.

source : https://fr.businessam.be

via http://echelledejacob.blogspot.com



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *