Partagée massivement sur les réseaux sociaux ce 10 octobre, la vidéo d’un homme agressé à Montgeron par plusieurs individus a provoqué une onde de choc jusque dans la sphère politique. Le maire a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Une violente agression contre un jeune homme à Montgeron dans l’Essonne a été diffusée massivement sur les réseaux sociaux le 10 octobre. Dans la vidéo, on peut voir plusieurs jeunes s’en prendre à un individu défendu avec peine par un homme plus âgé. Dans une seconde séquence, la victime est à nouveau rouée de coups par trois individus écartés tant bien que mal par deux femmes.

ATTENTION LES IMAGES SUIVANTES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE

Les informations sur ce fait divers restent pour l’heure floues. La maire Les Républicains (LR) de la ville de près de 24 000 habitants a en tout cas réagi. Sylvie Carillon s’est dite «profondément choquée par des images d’une agression d’une violence inhumaine […] qui circulent sur les réseaux sociaux».

Elle précise qu’une «enquête [est] en cours pour identifier la victime et les agresseurs». Elle assure qu’il y a actuellement une «mobilisation totale car ces actes n’ont pas droit de cité».

Le président LR du conseil départemental de l’Essonne, François Durovray dénonce également «une agression d’une violence inouïe». «La police enquête pour identifier la victime et les agresseurs. Nous ne lâcherons rien: ces actes n’ont pas droit de cité», appuie-t-il également.

Le député de l’Essonne et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan s’est lui aussi scandalisé, estimant que «les racailles [avaient] inventé le “lynchage récréatif”: on tabasse avec autant de haine que d’amusement. Je demande à ce que toute la lumière soit faite sur l’agression de cet homme. Aucune tolérance possible avec cette sauvagerie».





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *