https://fr.sputniknews.com/20211010/des-sanctions-us-antirusses-en-partie-allegees-pour-permettre-une-visite-de-victoria-nuland-a-1052087469.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2021

Kirill Batarin

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/04/02/1045430205_50:0:2070:2019_100x100_80_0_0_e1d7fbb08e90d4c0262bbfcb9e8a18a6.jpg

Kirill Batarin

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/04/02/1045430205_50:0:2070:2019_100x100_80_0_0_e1d7fbb08e90d4c0262bbfcb9e8a18a6.jpg

Actus

fr_FR

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/101509/33/1015093394_771:0:3500:2047_1920x0_80_0_0_be7b117b91bec32182b201e9b68ec2c8.jpg

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

russie, états-unis, victoria nuland, maria zakharova, visite, sanctions antirusses

Certains citoyens russes ont été exclus par les États-Unis de la liste des personnes sanctionnées en échange d’une visite en Russie de la sous-secrétaire d’État Victoria Nuland, selon la porte-parole de la diplomatie russe. Moscou serait la première destination lors du déplacement international de la haut fonctionnaire américaine.

Les États-Unis ont rayé de la liste des Russes sanctionnés plusieurs personnes pour permettre un déplacement à Moscou de la sous-secrétaire d’État pour les Affaires politiques, Victoria Nuland, a déclaré ce dimanche 10 octobre à la chaîne de télévision Rossiya 1 la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

La visite en Russie étant une proposition de la partie américaine, cet allègement a été indispensable, car Mme Nuland faisait partie des citoyens américains sanctionnés par Moscou sur les principes de réciprocité.

“Elle [Victoria Nuland, ndlr] a figuré effectivement sur la liste des personnes sanctionnées. Cela veut dire qu’une personne ne peut pas traverser la frontière. Ils [les Américains, ndlr] avaient inscrit des représentants russes, des responsables du secteur des relations internationales, dans leur liste de sanctions, c’est pourquoi dans ce cas-là cette question [de sanctions contre Victoria Nuland, ndlr] a été décidée sur un pied d’égalité”, a expliqué Maria Zakharova.

Interrogée par l’animateur de l’émission qui voulait savoir si cela voulait dire qu’une partie des sanctions personnelles contre des responsables russes avaient été enlevées, Mme Zakharova a répondu par l’affirmative.

“Oui, bien entendu […]. Il me semble que nos partenaires occidentaux doivent analyser cette approche et comprendre que nous pouvons répondre au négatif avec du négatif. Nous pouvons répondre au positif avec du positif, et nous faisons toujours notre choix en faveur de cette deuxième option”, a mis en valeur la porte-parole de la diplomatie russe.

Tournée internationale qui commence à Moscou

Le département d’État américain a fait savoir la veille que la sous-secrétaire d’État Victoria Nuland devait se rendre à Moscou le 11 octobre 2021 pour discuter avec de hauts responsables russes et avec d’autres interlocuteurs un éventail de sujets d’importance bilatérale, régionale et internationale.

Après la capitale russe, Mme Nuland envisage de se rendre à Beyrouth et Londres les 14 et 15 octobre respectivement.

Sur son compte Twitter, elle “s’est réjouie de pouvoir” effectuer cette tournée internationale qui comprendrait trois pays différents.

Victoria Nuland a été nommée à son actuel poste au sein de l’administration du Président américain démocrate Joe Biden le 3 mai 2021.

Entre 2013 et 2017, pendant la présidence de Barack Obama, Mme Nuland avait travaillé comme secrétaire d’État assistante pour l’Europe et l’Eurasie. Elle a été en particulier responsable de l’Ukraine lors du coup d’État dans ce pays en 2014.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *