A l’occasion du sommet Afrique-France à Montpellier, RT France a interviewé le journaliste de l’agence Presse Africaine France, Lassana Camara. Selon lui, des instruments tels que le franc CFA témoignent d’une colonisation qui perdure en Afrique.

Le 8 octobre, lors du sommet Afrique-France à Montpellier, RT France a interrogé le journaliste Lassana Camara de l’agence Presse Africaine France, pour savoir ce qu’il attendait de cet événement et plus généralement des relations franco-africaines. «On n’attend pas grand-chose, car depuis le discours de Ouagadougou [en 2017], on n’a rien vu venir de nouveau. On a plutôt vu des soutiens à des coups d’Etat, des soutiens à géométrie variable», a-t-il déploré.

«Ce ne sont plus des relations pour l’instant, c’est une domination. La colonisation continue. Elle est spirituelle, elle est intellectuelle, car on ne peut plus comprendre que, 40 ans après les indépendances, les pays ayant le CFA n’aient toujours pas de banques centrales», a-t-il lancé.

3 000 personnes étaient attendues à Montpellier pour l’inauguration du sommet Afrique-France le 8 octobre, qui comprendra des tables rondes et des rencontres entre membres de la société civile africaine, française et membres de la diaspora.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *