Facebook a confirmé ce 8 octobre que des utilisateurs avaient des difficultés à accéder à certaines applications, quelques jours après une panne déclenchée par une erreur lors de la maintenance de routine de son réseau de centres de données.

Dans un tweet, Facebook a reconnu que des utilisateurs rencontraient des problèmes de connexion à ses applications. «Nous sommes conscients que certaines personnes rencontrent des difficultés pour accéder à nos applications et produits. Nous travaillons pour que les choses reviennent à la normale le plus rapidement possible et nous nous excusons pour tout inconvénient», écrit le géant des réseaux sociaux, déjà affecté le 4 octobre par une panne mondiale de ses applications Facebook, Instagram ou encore WhatsApp.

Certains utilisateurs ont en effet rapporté qu’ils n’avaient pas pu charger leurs flux Instagram, tandis que d’autres n’ont pas pu envoyer de messages sur Facebook Messenger. Le groupe de surveillance Web Downdetector a montré qu’il y avait plus de 36 000 incidents de personnes signalant des problèmes avec la plate-forme de partage de photos Instagram ce 8 octobre. Plus de 800 problèmes ont également été signalés avec la plate-forme de messagerie de Facebook.

La situation semblait toutefois en cours de résolution peu après, le nombre de personnes rapportant des incidents sur le site de Down Detector diminuant peu à peu.

La panne du 4 octobre avait bloqué pendant plusieurs heures l’accès aux applications pour des milliards d’utilisateurs de Facebook, Instagram et WhatsApp. Ces défaillances surviennent dans un contexte mouvementé pour Facebook. Frances Haugen, une ingénieur informatique qui a quitté le groupe en mai dernier révèle, avec des milliers de documents à l’appui, un tableau sombre des méandres de Facebook, où la recherche du trafic et des recettes publicitaires triompheraient souvent sur le supposé rôle social de la plateforme.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *