1. Campagne de dons Octobre 2021

    Chers amis lecteurs. Nous lançons  une nouvelle campagne de dons pour ce mois d’Octobre et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, les sites alternatifs comme Réseau International se voient de plus en plus interdire l’accès aux plateformes publicitaires. Aussi, votre aide est cruciale pour nous permettre de résister aux pressions de toutes sortes que Big Tech exerce sur nous. Faites un don.

    Total dons 4 159,38 €

Selon Military Watch : Un sous-marin russe pourrait détruire un groupe de porte-avions américains en une seule frappe.

Les essais du missile hypersonique Zirkon à partir du sous-marin Severodvinsk constituent une menace sérieuse pour la marine américaine, écrit le magazine Military Watch.

Selon l’auteur de l’article, à ce jour, le Zirkon est un missile unique qui n’a pas d’analogue dans le monde. Il est très maniable et capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à Mach 9.

« La marine occidentale continue de s’appuyer sur des versions améliorées des missiles subsoniques à très courte portée Harpoon et Exocet utilisés pendant la Guerre froide. Cela donne au Zircon un avantage encore plus grand que son prédécesseur, le Kalibr, qui était déjà à l’époque, plus polyvalent que ses homologues occidentaux », explique l’auteur.

Le déploiement des Zirkons sur les sous-marins, à son tour, « change les règles du jeu » face à l’ennemi : la cible peut être atteinte à une plus grande distance et les chances d’échapper aux systèmes de défense aérienne avancés augmentent également. Les sous-marins de la classe Yasen peuvent transporter 32 à 40 missiles hypersoniques, capables de détruire même de très grands navires en une seule frappe précise grâce à leur énorme vitesse.

« Un sous-marin de classe Yasen peut faire preuve d’une puissance de feu suffisante pour éliminer deux fois un groupe d’attaque de porte-avions », conclut l’auteur.

La veille, le sous-marin russe Severodvinsk du projet 885 a lancé un missile Zirkon depuis une profondeur de 40 mètres en mer Blanche. Le missile a touché une cible virtuelle dans la mer de Barents. Le vol a suivi la trajectoire prévue.

« Le Zircon est le premier missile de croisière hypersonique au monde capable d’un vol aérodynamique soutenu avec des manœuvres dans les couches denses de l’atmosphère, en utilisant la poussée de son propre moteur tout au long du parcours. Il atteint une vitesse maximale d’environ 2,65 kilomètres par seconde à une altitude de 20 kilomètres, soit plus de dix mille kilomètres par heure. La limite d’autonomie est de mille kilomètres ».

« Les Zirkons seront installés sur les frégates du projet 22350, les sous-marins polyvalents les plus récents du projet 885M Yasen-M, le croiseur Admiral Nakhimov en cours de rénovation et le sous-marin Irkutsk, qui doit être porté au niveau du projet 949AM ».


source : https://ria.ru

traduit par Avic pour Réseau International



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *