Frances Haugen, l’ancienne employée de Facebook qui avait informée le Wall Street Journal des pratiques discriminatoires du réseau social [1], a été auditionnée le 5 octobre 2021 par la sous-commission des consommateurs du Sénat.

Cette séance a permis de révéler deux sujets de conflit entre les parlementaires :

 Tout d’abord, les Démocrates dénoncent la multiplication et la persistance des Fakes News, tandis que les Républicains dénoncent la censure des comptes dissidents.

 Ensuite, les Démocrates envisagent des actions anti-trust (division des réseaux sociaux en plusieurs entités), tandis que les Républicains considèrent qu’il faut légiférer sur l’utilisation de l’Intelligence artificielle.

Personne ne semble avoir pris la mesure du Pouvoir politique démesuré de Facebook [2].



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *