Un ensemble de 101 NFTs « Bored Ape » représentant des images de singes a été vendu pour près de 24,4 millions de dollars, soit un prix moyen de 241 515$ par NFT, contre 3 600$ il y a deux mois.

« Les NFT de Bored Ape sont devenus de plus en plus populaires auprès des célébrités, notamment des athlètes comme Stephen Curry (NBA) et Dez Bryant (NFL), et des musiciens comme The Chainsmokers et Jermaine Dupri. Au total, les trois largages de Bored Ape ont jusqu’à présent généré collectivement plus de 777 millions de dollars de volume d’échange, selon les données de CryptoSlam. »

L’art contemporain s’est digitalisé. Un des réels avantages avec ces NFT est leur certification d’authenticité.

Demain, si vous achetez une Rolex (ou tout autre objet de luxe unique), vous pourrez avoir sa facture à votre nom sur une blockchain qui vous appartient sans risque de la perdre ou bien d’en avoir une fausse ou une copie.

Les NFT utilisent la blockchain pour enregistrer la propriété d’articles numériques tels que des images, des vidéos, des objets de collection et même des terrains dans des mondes virtuels.

Les NFT ne sont que le début d’une avancée technique permettant de certifier des objets physiques ou virtuels.

Au delà de l’aspect ludique, il y a de réelles possibilités d’adoption dans le monde de l’entreprise et la société technologique de demain.

Les volumes de ventes de jetons non fongibles (NFT) ont explosé à 10,7 milliards de dollars au troisième trimestre de 2021, soit plus de huit fois plus que le trimestre précédent, selon les données du tracker de marché DappRadar.

5 raisons pour lesquelles Solana (SOL) a explosé de plus de 21 000% en l’espace d’un an :

➫ De plus en plus de développeurs programment sur la blockchain Solana.

➫ L’engouement autour des NFTs alimente le rallye de Solana.

➫ La situation financière solide de Solana (obtentions de subventions, etc.).

➫ Un nombre croissant de grandes institutions financières s’intéressent à Solana.

➫ La « valeur totale bloquée » (TVL) dans l’écosystème Solana a explosé pour atteindre plus de 5 milliards de dollars.

« Le thème de l’heure est les NFT. Il y a maintenant de nombreux NFTs sur Solana. C’est une autre raison du boom actuel de la demande : les gens achètent le jeton SOL comme un moyen d’acheter des NFT sur Solana. »

Solana à la manière de Polkadot ou Ethereum n’est pas qu’un outil de spéculation, mais une technologie que chacun peut utiliser aujourd’hui (exemple ici).

Elle a une réelle utilité technique comme l’échange de NFT pour riches crypto-investisseurs.

Quand une technologie rencontre une « Hype », cette technique vaut de l’or… ou du SOL.

Crypto.com signe un accord avec le PSG pour devenir la plateforme officielle de cryptomonnaie du club parisien et son fournisseur de NFTs.

« L’équipe a annoncé qu’un nouvel accord de sponsoring pluriannuel avait été signé avec Crypto.com. L’accord voit Crypto.com devenir le partenaire officiel de la plateforme de cryptomonnaie de l’équipe. Les détails exacts ne sont pas encore connus, mais nous savons que le partenariat comprend la publication de tokens non fongibles (NFT) de la plateforme NFT de Crypto.com. De plus, le communiqué de presse indique que la majorité de l’accord de parrainage sera versée au Paris Saint-Germain en tokens CRO. »

 « Crypto.com s’est emparé de gros parrainages sportifs à gauche et à droite. Non seulement ils sont devenus les sponsors crypto officiels du PSG, mais ils ont également signé des accords avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC), les courses de Formule 1, la Lega Serie A italienne et le Championnat du monde de hockey de l’IIHF. L’entreprise est devenue la première à s’associer à une équipe de F1 et la première à s’associer à une franchise de la LNH, les Canadiens de Montréal. »

Une plateforme d’échange de cryptomonnaie aussi « user-friendly » que crypto.com qui devient sponsor dans le milieu populaire sportif est une stratégie commerciale qui risque de s’avérer gagnante.

www.geopolitique-profonde.com


Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation

Note : Cet article est en tribune libre, en cliquant sur les liens, vous pouvez être soumis à des propositions commercialesce que ne cautionnent pas les moutons enragés. Cet article n’est pas sponsorisé



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *