Pour le douzième samedi consécutif, des opposants à la gestion gouvernementale de la crise sanitaire ont défilé en France. Sur RT France, Franz Quatreboeufs, délégué départemental du Modem dans le Nord, a souligné le caractère «protéiforme» de la mobilisation : «Cela redevient comme à l’époque des Gilets jaunes, des manifestations sociales», estime-t-il. Pierre Gentillet, avocat au Barreau de Paris, a notamment dénoncé les «mensonges de l’exécutif», en particulier au sujet du pass sanitaire, qui pourrait finalement être étendu jusqu’à l’été. «Ce qui était prévu comme exceptionnel devient permanent», affirme-t-il.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *