Nous sommes victimes d’une conspiration criminelle à vaste échelle, une conspiration méticuleusement conçue pour imposer à des centaines de millions d’êtres humains, la volonté génocidaire d’un groupe d’illuminés qui se prétend propriétaire de la planète et de nos vies. Si certains, par ignorance ou par naïveté ne réussissent pas à mesurer l’ampleur et la gravité de ce qui se passe dans les pays de l’OTAN, beaucoup sont conscients qu’une guerre est déclarée à l’humanité par ceux qui sont censés nous gouverner et nous protéger.

unis

Vous le constatez, depuis quelques semaines je suis un peu moins actif sur Médiazone et je publie moins d’articles. En effet la mise en place d’une émission hebdomadaire absorbe beaucoup de mon temps car elle m’oblige à me documenter davantage sur les sujets traités mais aussi sur les invités que nous recevons dans “A bâtons rompus”.

Par ailleurs, constatant l’éparpillement des forces de la Résistance, nous tentons de fédérer, d’unir et d’organiser un mouvement plus large les comprenant toutes. Nous sommes sollicités de toutes parts. La guerre de l’information que nous menons contre les médias propagandistes pour permettre aux citoyens de ce pays d’accéder à une information alternative, nécessite une plus grande coordination, une meilleure organisation et davantage de discipline car ceux que nous combattons réunissent ce qui nous manque.

De nombreux médias indépendants relayent les articles que nous publions sur Médiazone et nous les en remercions. Avec certains d’entre eux nous avons tissé des liens qui doivent nous permettre de nous renforcer mutuellement. Nous ne pouvons pas continuer à agir d’une manière anarchique et bordélique car nous faisons le jeu de nos adversaires. Nous devons prendre conscience de notre force collective mais aussi d’être capables de cerner nos défauts et nos faiblesses.

La situation tragique que nous vivons depuis bientôt deux ans, cette fausse pandémie provoquée pour nous imposer des mesures liberticides et une campagne d’injections avec un prétendu vaccin, menace non seulement nos droits fondamentaux de citoyens mais aussi notre intégrité physique et celle de nos familles et de nos enfants.

Nous sommes victimes d’une conspiration criminelle à vaste échelle, une conspiration méticuleusement conçue pour imposer à des centaines de millions d’êtres humains, la volonté génocidaire d’un groupe d’illuminés qui se prétend propriétaire de la planète et de nos vies. Si certains, par ignorance ou par naïveté ne réussissent pas à mesurer l’ampleur et la gravité de ce qui se passe dans les pays de l’OTAN, beaucoup sont conscients qu’une guerre est déclarée à l’humanité par ceux qui sont censés nous gouverner et nous protéger.

Il n’est pas utile que je mentionne ici tous les scientifiques, les virologues, les inféctiologues, les médecins, les lanceurs d’alerte qui tous, font part de la même inquiétude face à ce qu’ils appellent “un crime contre l’humanité”. Si les plus grands avocats internationaux parmi lesquels Robert F. Kennedy, Reiner Fuellmich et beaucoup d’autres se sont unis dans le cadre du Comité Corona pour interroger les plus grands spécialistes mondiaux de la virologie et parviennent aux mêmes conclusions, c’est que nous sommes effectivement victimes d’une monstrueuse opération criminelle.

Nous ne pouvons pas prendre à la légère ce qui nous est communiqué via Internet comme nous ne pouvons pas ignorer la censure redoutable des médias et des réseaux sociaux américains, membres actifs et complices de cette conspiration. Aucun débat contradictoire n’est toléré, aucune discussion entre scientifiques ayant des avis opposés n’est proposée. Nous sommes tenus de croire à la “vérité officielle” et si nous osons poser des questions, nous sommes immédiatement classés comme complotistes et calomniés, salis et traités comme de vulgaires malfaiteurs.

Et c’est parce que malgré la censure, malgré la campagne de dénigrement, malgré l’intimidation et les menaces, l’information que nous proposons réussit à convaincre de plus en plus de gens, que les autorités de l’Etat ont décidé de mettre en place des commissions dont le seul but est de nous criminaliser pour nous réduire au silence.

Nous ne sommes ni des opposants politiques ni des militants mais de simples chercheurs de vérité. Si nous ne subissions pas autant de mensonges et de mesures liberticides, si la liberté d’expression était respectée, si le débat contradictoire existait dans nos médias, si nous n’assistions pas à l’hécatombe silencieuse et cachée de la vaccination, si nos enfants n’étaient pas à leur tour menacés d’être les prochaines victimes de ces Dr Jekyll et Mister Hyde corrompus par les labos pharmaceutiques, nous n’aurions aucune raison d’exister.

Mais malheureusement, nous sommes en mesure de fournir des milliers de preuves que cette opération Covid est politique et criminelle. Elle n’a aucun rapport avec la santé car si nous vivions une crise sanitaire notre gouvernement ne fermerait pas des milliers de lits dans les hôpitaux pour financer un armement toujours plus sophistiqué des forces de la répression. Si nous vivions une crise sanitaire, le gouvernement n’interdirait pas les remèdes qui soignent. Si nous vivions une crise sanitaire, on ne nous imposerait pas une campagne de vaccination qui tue davantage que le virus. Si nous vivions une crise sanitaire, un gouvernement responsable ne mettrait pas 300.000 soignants, médecins et infirmiers au chômage sous prétexte qu’ils refusent la vaccination alors qu’en début de “pandémie” on les a contraint à soigner les malades avec des sacs poubelles sur le dos, sans masques et sans aucune protection.

Les mensonges de ce pouvoir sont devenus autant de raisons de douter et de s’interroger. Nous ne pouvons plus croire un seul mot de ces autorités car elles se sont tellement contredites, qu’elles ont fini par se noyer dans leurs propres mensonges. Ce pouvoir n’a plus la confiance du peuple mais il fait semblant de l’ignorer tout en préparant secrètement des nouvelles lois scélérates et de nouvelles mesures totalitaires pour obliger les citoyens à se soumettre à ce qui est devenu une dictature sanitaire. On nous trompe en nous faisant croire le contraire de ce qui est devenu clair et évident pour tous : on prépare les peuples à un changement brutal qui doit nous conduire vers le Nouvel Ordre Mondial génocidaire. Telle est la réalité !

Alors, je veux m’adresser à tous les résistants, à tous les dissidents, à tous les journalistes à qui il reste encore une parcelle de conscience, à tous les lanceurs d’alerte, à tous les esprits libres que compte notre pays. L’heure n’est plus à l’individualisme, à la division, à la bataille d’égos. Au delà de nos différences, ce qui nous rassemble c’est ce destin tragique que l’on nous prépare. Et c’est parce que nous sommes tous en grand danger que nous devons nous unir, nous fédérer, nous rassembler car c’est l’union qui fait la force. C’est en fédérant les intelligences, les compétences, les consciences pures et désintéressées que nous constituerons tous ensemble une force qu’il sera difficile d’étouffer et de réprimer.

Face au mensonge notre arme doit être la vérité. Face au désordre mental qui règne dans les cerveaux de nos oppresseurs, seule l’intelligence collective pourra les confondre et les désarmer.

Cet appel s’adresse à tous ceux qui voudront l’entendre. Seuls et dispersés nous sommes faibles. Unis et organisés nous deviendrons une force incontournable. L’heure est trop grave pour ne pas y réfléchir et le considérer car il y a trois choses que l’on ne peut cacher : le soleil, la lune et la Vérité.

Il me reste moins de temps à vivre que je n’en ai vécu mais pour mes enfants, pour mon pays, pour ma patrie, je suis prêt à sacrifier ma vie. Et je suis certain que nous sommes des millions dans le même état d’esprit.

population



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *