Merci à Françoise G.

Source LIESI via Sott

D’aucuns font miroiter que les ruptures dans les chaînes d’approvisionnement vont s’arrêter et que l’économie va repartir de plus belle. Ce sont des ignares ! Ce sont souvent les mêmes qui ne perçoivent pas le glissement d’une grande partie du corps médical vers une totale complicité dans le processus de génocide de population par lâcheté de s’instruire ou par souci d’un confortable revenu.

© Inconnu

Tous ces gens ne comprennent pas les desseins de ceux qui ont engagé la destruction de la civilisation chrétienne pour une nouvelle normalité qui signifie : esclavage et contrôle social drastique, avec perte de la propriété et perte du droit du contrôle de la santé corporelle.

[Nous préparons une nouvelle série de la Lettre des Prophéties avec un conclusion qui donnera du baume au cœur au lecteur, car il y a des signaux perceptibles très importants d’un changement dans le programme des lucifériens. Ce ne sera pas agréable à vivre, mais cela aura un sens pour la suite…]

Les ruptures dans les chaînes d’approvisionnement ne vont pas s’arrêter avant que des centaines de millions de pauvres gens soient au chômage. Et pourquoi ? Parce que c’est quelque chose de VOULU. Tout cela était inscrit dans les documents de la Fondation Rockefeller. Personnellement, nous étions au courant de ce scénario depuis 2016 et tout se passe comme annoncé. La suite va, bien évidemment, dans le sens de ce que nous écrivons.

Pour revenir juste quelques instants sur la question médicale : il est dans leur plan d’abattre systématiquement tous les médecins indépendants pour en faire des fonctionnaires de la propagande mensongère de la nouvelle normalité. Ils ne veulent que des bouchers capables de tuer pour rester dans le processus médical. C’est tout aussi simple ! Et ils ont bien l’intention de supprimer tout ce qui soigne naturellement. Il faut par exemple penser à acheter des huiles essentielles tant qu’elles sont disponibles. Et c’est valable pour tant de choses…

Revenons donc aux chaînes d’approvisionnement mondiales : elles continuent d’être soumises à des contraintes alors que les effets de la pandémie de Covid-19 persistent et que de nouvelles fermetures se produisent grâce à la propagation du variant Delta. La Chine joue évidemment sa partition en bloquant les processus de déplacement des marchandises vers l’Occident. Le Parti communiste chinois est beaucoup plus influent, par exemple en France, que les gens ne l’imaginent. Sans faire de bruit, comme la Bête qui rampe à l’image du serpent, les communistes ont pris le contrôle de bien des partis politiques et surtout des oppositions qui sont toutes contrôlées.

© Inconnu

Le vaste réseau de ports, de porte-conteneurs et d’entreprises de camionnage transportant des marchandises à travers le monde est très enchevêtré, et les coûts d’expédition montent en flèche. C’est une nouvelle accablante pour les détaillants et les consommateurs. Contrairement à ce qui était attendu, plus de dix-huit mois après le début de la pandémie chinoise, la perturbation des chaînes d’approvisionnement mondiales s’aggrave, provoquant des pénuries de produits de consommation et rendant plus coûteux, pour les entreprises, l’expédition des marchandises là où elles sont nécessaires. Ce que nous avons publié dans la série LISO 386-400 prend tout son sens au fil des semaines.

Commentaire : Voir Les chaînes d’approvisionnement alimentaire mondiales commencent à péricliter, une crise alimentaire se profile-t-elle à l’horizon ?

Un autre problème va survenir en plus de la raréfaction des produits divers, c’est le coût supplémentaire que le consommateur va devoir acquitter. Et nous parlons des consommateurs du monde entier. Tout va augmenter comme LIESI l’avait annoncé, il y a plus d’un an. Cela s’appelle l’INFLATION. C’est un moyen de liquider la classe moyenne qui a de l’épargne qui ne rapporte rien quand elle est placée sur des produits aux intérêts proches de zéro.

Déjà aujourd’hui, les prix sont plus élevés pour à peu près tout. Dans le domaine alimentaire les hausses se situent dans une fourchette de 20-30 % sur un an.

Aux Etats-Unis, la hausse des prix est encore plus significative avec les projets de dépenses faramineux de l’administration Biden. La situation va devenir compliquée pour les Américains à cause des dépenses effrénées et irresponsables d’un Congrès, contrôlé par les démocrates, et d’un président aliéné, Joe Biden. Certaines entreprises commencent déjà à mettre en garde contre des pénuries, notamment Hasbro, Adidas et Crocs, ce qui signifie que malgré des prix plus élevés, ces entreprises ne vont pas augmenter beaucoup leurs bénéfices.

« Les pressions sur les chaînes d’approvisionnement mondiales ne se sont pas atténuées et nous ne nous attendons pas à ce qu’elles le fassent de si tôt », a déclaré à CNN Bob Biesterfeld, PDG de CH Robinson, l’une des plus grandes entreprises de logistique au monde.

Dans ce décor, Bill Gates a dégagé la plupart de ses positions sur de grandes firmes de Wall Street… Morgan Stanley annonce une grosse consolidation sur les marchés financiers et la firme Goldman Sachs n’arrête pas de publier des rapports alarmistes sur l’économie américaine…

© Inconnu
Le port de Ningbo-Zhoushan, en Chine

Comme d’habitude, c’est la Chine qui pose problème dans les ruptures des chaînes d’approvisionnement. Tout a été fait de telle manière que les Etats-Unis et l’Occident dépendent beaucoup trop des produits bon marché du géant asiatique. CNN a noté que l’un des plus grands terminaux maritimes du monde — le port de Ningbo-Zhoushan au sud de Shanghai — a été fermé depuis le 11 août après qu’un seul docker a été testé positif pour le virus. Cela a amené de grandes compagnies maritimes comme Maersk, Hapag-Lloyd et CMA CGM à modifier leurs trajets pour éviter ce port, alors même qu’elles avertissent leurs clients de retards supplémentaires.

Le port de Ningbo-Zhoushan perturbe également les opérations dans d’autres ports chinois, mettant davantage l’accent sur les lignes d’approvisionnement qui étaient déjà sous pression en raison de problèmes supplémentaires au port de Yantian. Il y a également eu des pénuries de conteneurs, des fermetures d’usines sous le prétexte du fameux virus au Vietnam, ainsi que des retards persistants dus au blocage du canal de Suez en mars.

« Nous prévoyons actuellement que la situation du marché ne s’améliorera qu’au premier trimestre 2022 au plus tôt », a déclaré le directeur général de Hapag-Lloyd, Rolf Habben Jansen, dans un récent communiqué. En bref, la chaîne d’approvisionnement mondiale est dans une situation désespérée et le problème ne va pas disparaître de sitôt, ce qui contribue également à augmenter les coûts d’expédition — des coûts qui seront répercutés sur les clients en amont et en aval.

Un tel blocage du troisième port chinois pour UN SEUL CAS DE COVID. Tout est dit !

C’est voulu, c’est le programme conclu entre le PCC et l’Etat profond derrière Davos : ils veulent atomiser l’économie.

Suite à quoi, on assiste à la plus forte hausse des prix le long de la route de Shanghai à Rotterdam aux Pays-Bas. Le coût d’un conteneur de 40 pieds a grimpé de 659 % à 13 698 dollars. Les prix du transport de conteneurs sur les routes de Shanghai à Los Angeles et à New York ont également bondi.

Ce que nous avions annoncé dans la sérié LISO 386-400 commence à se manifester aux Etats-Unis : on y constate une pénurie alimentaire – pas encore dans l’approvisionnement en nourriture, mais dans la capacité d’acheminer la nourriture sur le marché. Et cette situation, aussi, ne fait qu’empirer… Encore une fois, tout cela est VOULU. Cela été programmé au moins en 2016. Et quand, à l’époque, nous avons essayé d’en parler, on a dit que nous étions tout simplement mal informés… Pauvres moutons, ils n’ont encore rien vu ! Quand on entend le pourcentage de personnes satisfaites du « président » de l’Oligarchie qui rêve d’être le nouveau Staline de la France, on se dit : il faut que les choses aillent encore bien plus mal afin qu’ils ouvrent les yeux… Et bien tout ira encore de pis en pis et les moutons en verront d’autres…

Sources des trois parties réunies en un seul article : Liesi
Partie 1 — Partie 2 — Partie 3

Source Sott

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *