https://fr.sputniknews.com/20210925/une-membre-du-gouvernement-des-pays-bas-licenciee-apres-ses-doutes-quant-au-pass-corona-1051864215.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2021

Kirill Batarin

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/04/02/1045430205_50:0:2070:2019_100x100_80_0_0_e1d7fbb08e90d4c0262bbfcb9e8a18a6.jpg

Kirill Batarin

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/04/02/1045430205_50:0:2070:2019_100x100_80_0_0_e1d7fbb08e90d4c0262bbfcb9e8a18a6.jpg

Actus

fr_FR

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/104251/51/1042515196_0:0:1820:1365_1920x0_80_0_0_c018a6e1563da78944657498ed7e77e9.jpg

Sputnik France

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

pays-bas, démission, gouvernement, passeport sanitaire

La secrétaire d’État du gouvernement néerlandais chargée de l’économie, Mona Keijzer, a été limogée après qu’elle a publiquement exprimé des doutes sur la nécessité du “pass corona” dans le pays, selon De Telegraaf. Un événement sans précédent pour les Pays-Bas, qui renforcent les mesures sanitaires, fortement critiquées, notamment par les PME.

La secrétaire d’État responsable pour les Affaires économiques Mona Keijzer quitte le gouvernement des Pays-Bas conformément à la décision du Premier ministre néerlandais par intérim Mark Rutte, relate ce samedi 25 septembre le journal De Telegraaf.

La décision a été prise suite à une interview de Mme Keijzer qui a été publiée dans ce même journal De Telegraaf le matin du 25 septembre.

Au micro de De Telegraaf, encore en sa qualité de secrétaire d’État, Mona Keijzer s’est interrogée sur la pertinence de l’introduction du “pass corona” dans le pays. Elle a en particulier évoqué que cette mesure était “en fait impossible d’expliquer” aux entrepreneurs.

La femme politique a en même temps indiqué que, malgré “ce côté de la discussion”, elle respectait la décision prise le Conseil des ministres.

Premier licenciement depuis 50 ans

Dans une annonce officielle, le ministère néerlandais des Affaires générales explique que:

“Les déclarations de la secrétaire d’État du ministère de l’Économie et du Climat, Mona Keijzer, faites dans une interview à De Telegraaf aujourd’hui, ne sont pas compatibles avec les décisions récemment prises par le Conseil des ministres, et sont de nature importante et sérieuse”.

C’est la première fois depuis 50 ans qu’un membre du gouvernement néerlandais est révoqué, poursuit le média. Le dernier précédent a eu lieu en 1975.

En ce qui concerne Mme Keijzer, ce qui va arriver avec sa place à la Chambre des représentants, qu’elle a remportée en tant que numéro sept de la liste du parti Appel chrétien-démocrate (CDA) lors des dernières élections, n’est pas clair.

Pass sanitaire néerlandais

En début de semaine, le Premier ministre néerlandais par intérim Mark Rutte a soutenu l’introduction d’un passeport sanitaire certifiant qu’une personne est vaccinée ou immunisée contre le Covid-19 ou qu’elle a eu un test négatif ces dernières 24 heures.

Une décision que le gouvernement a expliquée par des risques d’une nouvelle vague de Covid-19 dans le pays.

À partir du 25 septembre, date à laquelle les restrictions sociales devraient être au contraire assouplies, le pass sanitaire est exigé à l’entrée des bars, restaurants, musées, théâtres et autres événements culturels.

À part l’opposition parlementaire, qui a qualifié cette mesure d’”absurde, inutile et trompeuse” et incitant par la force à la vaccination contrairement aux promesses du gouvernement faites plus tôt, la nouvelle restriction a également suscité l’indignation du secteur hôtelier, et de nombreux bars et restaurants.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *