Annick de Souzenelle nous reçoit au Prieuré Saint Augustin, à Angers, lieu où elle dispense son enseignement dans le cadre de l’Institut d’anthropologie spirituelle. Cette grande dame de la vie intérieure n’a eu de cesse de proposer une nouvelle lecture des grands récits bibliques à la lumière de la psychologie Jungienne et de la philologie hébraïque, ainsi que de la kabbale, ce dont témoigne ses nombreux ouvrages parus sur le sujet (en particulier son décisif Le symbolisme du corps humain , Albin Michel, 1991)

ghjk

Convertie très tôt à l’orthodoxie, cette ancienne infirmière a aussi étudié l’hébreu et la théologie pour éclairer son propre cheminement d’abord et puis pour nourrir son enseignement. C’est ce parcours qu’elle retrace avec nous, nous invitant à cheminer grâce aux textes bibliques vers notre monde intérieur.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *