Le photojournaliste norvégien, Jonas Bendiksen, qui a été acclamé au festival international « Visa pour l’image » de Perpignan a dévoilé dans Magnum Photos avoir entièrement bidonné son reportage sur la fabrique de Fake News de Veles (Macédoine du Nord) [1].

Il a indiqué comment il avait lui-même truqué toutes ses photos, créant des personnages imaginaires sur des fonds vides, pour démontrer qu’il est possible de berner les plus grands experts.

Le directeur du festival français, Jean-Francois Leroy, a présenté ses excuses à l’industrie photographique, assurant avoir été trompé malgré sa vigilance et celle de son équipe.

L’expérience démontre que les photographies ne sont plus des preuves de quoi que ce soit.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *