Le président Donald Trump s’était engagé auprès du président Kim Jong-un à mettre fin à la guerre contre la Corée du Nord, mais il n’a pas eu le temps d’y parvenir. Le président sud-coréen Moon Jea-In (photo) a demandé au président Joe Biden, à tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, de tenir cette promesse.

Le porte-parole du Pentagone, l’amiral John Kirby, a confirmé que Washington envisageait cette option dans le contexte des tensions suscitées par le Pacte AUKUS.

Les États-Unis ont déclaré la guerre à la Corée du Nord, en 1950. Deux millions de morts plus tard, l’armistice de Panmunjeom, en 1953, n’a jamais donné lieu à un traité de paix.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *