Le 29 septembre prochain, le film « I am Greta » sortira au cinéma. Ce documentaire poignant dévoile la vie de Greta Thunberg, la militante écologiste suédoise devenue célèbre à l’âge de 15 ans, qui continue de se battre contre l’inaction des gouvernements face au réchauffement climatique. En 1h37, le film retrace le parcours de cette icône mondiale et de son combat qui a pris une ampleur internationale, dans une ambiance intimiste avec un ton d’une grande justesse.

Connue pour ses prises de parole engagées face aux puissants, Greta Thunberg est devenue malgré elle l’une des plus grandes icônes du combat contre le réchauffement climatique. Aujourd’hui âgée de 18 ans, la jeune militante écologiste suédoise fait l’objet d’un documentaire intitulé I am Greta, qui sortira au cinéma le 29 septembre prochain.

Pendant 1h37, le documentaire retrace le parcours de Greta Thunberg, qui a commencé par exprimer sa colère face à l’inaction politique dès l’âge de 15 ans, en entamant une grève de l’école devant le Parlement suédois. Suite à la brillante victoire à un concours d’écriture et de son action locale, l’adolescente particulièrement intelligente pour son âge va attirer les regards des médias et des association.

Peu à peu, elle a réussi à convaincre, et a commencé par être suivie par des centaines de milliers de personnes. À n’en pas douter, son profil atypique et la force de son discours captivent. Invitée à prendre la parole dans des événements importants, regroupant de nombreux chefs d’État, Greta Thunberg est devenue l’une des figures les plus importantes des militants écologiques, grâce à ses discours poignants et accusateurs. Pourtant, elle réfute toujours vouloir être cette figure populaire et médiatique. L’important, c’est son discours. L’important, c’est la lutte !

Crédit : 2020 B-Reel Films

En l’espace de quelques mois, la jeune Suédoise est devenue malgré elle la porte-parole d’une jeunesse qui se bat contre le réchauffement climatique mais surtout pour son avenir. De sa rencontre avec le président Obama en passant par celle avec le Pape, le film retrace tous les discours importants de Greta Thunberg, mais également tout ce qu’on ne voit pas sur les écrans : sa vie quotidienne, ses émotions et sa maturité dans un portrait très intimiste. Car derrière l’icône médiatique, il y a avant tout un être humain.

La vie de Greta Thunberg filmée pendant des mois

Ce documentaire poignant a été réalisé par Nathan Grossman, qui a rencontré Greta Thunberg alors qu’elle commençait sa grève de l’école. Sans savoir ce qu’il allait faire de ces images, il est allé voir la jeune fille, seule assise par terre avec sa pancarte, pour lui demander s’il pouvait la suivre pendant une journée avec un micro et une caméra.

Crédit : 2020 B-Reel Films

« Elle parlait du dérèglement climatique et de l’environnement de manière si logique et sensée que j’ai instantanément voulu adopter le même état d’esprit qu’elle. Je me suis assis pour réfléchir à la manière dont ma caméra pourrait voir le monde comme Greta le percevait, et comment je pourrais créer une histoire autour de ce monde », a expliqué le réalisateur.

Totalement séduit par son discours, Nathan Grossman va suivre Greta Thunberg pendant des mois et capturer une série d’images inédites.

« La première semaine, j’étais tellement hypnotisé par sa façon de s’exprimer que j’avais juste envie d’enlever la caméra du trépied et de m’asseoir avec elle dans la rue, a-t-il confié. Ça a commencé comme ça, et nous avions de plus en plus de discussions. Je me suis dit que je voulais continuer à travailler sur ce projet à plein temps et voir si on pouvait faire un sujet sur elle et sur ce mouvement qu’elle avait créé. »

Pour réaliser son documentaire, Nathan Grossman a suivi la jeune militante dans toutes ses prises de parole, puisqu’il l’a même accompagnée lors de sa traversée de l’océan Atlantique à la voile, qu’elle a réalisée pour se rendre à New York sans prendre l’avion et donc limiter son bilan climatique.

Jamais une personnalité n’avait-elle été aussi insultée à l’échelle mondiale.

Comprendre l’engagement de Greta Thunberg

« I am Greta » est un film qui permet de comprendre la naissance de l’engagement de Greta Thunberg. Ce même engagement qui peut naître en chacun d’entre nous. Parce que la conscientisation à l’écologie n’est pas une chose innée : c’est une construction intellectuelle. Pour cette dernière, accepter de réaliser ce documentaire était une façon de faire entendre son combat, mais aussi de prouver qu’elle possède une vie ordinaire et qu’elle n’est manipulée par personne, comme cela a pu être entendu dans les médias réactionnaires. La jeune fille est évidemment la cible permanente d’insultes – sur son physique notamment – et de diverses théories du complot. On l’accuse d’être instrumentalisée, d’être sataniste, d’être grassement payée. Tout y passe, tant que son discours peut être étouffé.

« J’aime beaucoup le film et je pense qu’il donne une image réaliste de moi-même et de ma vie quotidienne. J’espère que celles et ceux qui le verront pourront ainsi comprendre que les jeunes ne protestent pas simplement pour s’amuser. Nous protestons parce que nous n’avons pas le choix. Je pense que le film montre combien les changements sont loin d’avoir été amorcés et à quel point l’urgence du message scientifique n’est pas entendue », a confié Greta Thunberg.

Crédit : 2020 B-Reel Films

Toute l’histoire de Greta Thunberg a été filmée, les hauts comme les bas. En effet, Nathan Grossman n’a pas voulu faire l’impasse sur les moments difficiles qu’a rencontré la jeune fille, afin de faire comprendre aux spectateurs l’ampleur de son mouvement et les conséquences qui en découlent.

« J’ai dû me voûter pendant deux ans pour tourner ce film, car je voulais me mettre au niveau du regard de Greta, a-t-il expliqué. L’angle adopté est le sien, et ce sont ses propres mots. J’ai fait ce film depuis son point de vue, autant que je l’ai pu. J’espère vraiment qu’après avoir vu le film les gens seront plus respectueux envers ceux qui sont différents, ceux qui ont cette façon de dire ce qu’ils pensent et de pointer du doigt les problèmes au lieu de les passer sous silence. Nous devrions accepter ces personnes, parce que nous avons besoin d’elles pour nous montrer ce qui ne va pas. C’est fantastique que Greta, avec son syndrome d’Asperger et son ton incisif, puisse devenir une icône. »

Un documentaire intimiste rempli de justesse

Si ce film souhaite avant tout aborder la crise climatique que nous vivons actuellement, en dénonçant avec justesse l’inaction des politiques et leurs promesses non tenues, il dresse également un portrait très intime de Greta Thunberg. On suit le quotidien de la jeune fille atteinte du syndrome d’Asperger, dans ses apparitions officielles mais aussi dans sa vie privée avec toutes les difficultés qu’on imagine.

Crédit : 2020 B-Reel Films

Ainsi, on découvre une toute autre facette de cette jeune militante, qui dévoile un côté très sensible jusqu’ici méconnu. Cultivée et courageuse, Greta Thunberg est une adolescente qui déborde d’émotions et d’intelligence, et qui sait s’en servir à bon escient. Mais cela sera-t-il suffisant pour calmer les ardeurs de ses détracteurs dont la violence verbale semble sans limite ? Peut-être, comme nous, sortiront-ils de la salle de cinéma émus et investis, avec l’envie de se battre sans relâche pour changer les choses. Se battre, non pas en rejoignant aveuglément Greta, mais bien en prenant part corps et âme à une cause qui nous dépasse tous : la protection de la biosphère et de ceux qui y vivent.

Lisa Guinot

Donation



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *