La plainte du Conseil de l’ordre visant ce docteur est directement liée à sa prescription d’ivermectine et d’hydroxychloroquine l’année dernière. Par contre, il semblerait que son interpellation soit intervenue suite à l’accueil qu’il a réservé au clerc d’huissier venu lui signifier la plainte.

Jeudi dernier, le clerc d’huissier qui apportait le courrier au domicile du Dr Théron a été reçu par des jets de projectiles du médecin. Atteint par un “objet métallique lourd”, le clerc d’huissier a été blessé et s’est vu prescrire huit jours d’ITT. Il a donc porté plainte auprès de la gendarmerie et samedi matin des enquêteurs se sont rendus au domicile du Dr Théron pour lui signifier, cette fois-ci, une convocation pour une audition à la brigade de gendarmerie. Des gendarmes qui ont été reçus par des menaces et insultes, proférées notamment à l’encontre du procureur. Même si le parquet de Papeete a indiqué lundi ne pas avoir retenu ces derniers faits d’outrage dans la procédure contre le Dr Théron. 

Avisé de la situation, le parquet a demandé à la gendarmerie l’interpellation du Dr Théron pour répondre des faits de violences volontaires sur le clerc d’huissier et des violences verbales sur les gendarmes. “

Publié par Fawkes News





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *