À l’attention de nos contributeurs : Merci de donner les sources avec le lien actif. Dire que ça vient de ??? et qu’il faille que je perde du temps à chercher l’article pour vérification, n’est pas le but. C’est Vous qui publiez, faites les choses comme il se doit. Merci ! ;)

=-=-=-=-=-=-

Pour illustration/123.RF

Par Anastasia Postovan et Alice Desvilles pour EDHEC Nations Unies du 17/12/2020 

Extrait : ….Le fils du démocrate aurait reçu 1,5 million de dollars des autorités chinoises et environ 3 millions de dollars provenant d’Ukraine. À cette époque, Hunter Jr. était membre du conseil d’administration de l’organisation. Auparavant, le New York Post avait publié une série d’articles basés sur cette correspondance qui aurait été trouvée sur l’ordinateur portable d’Hunter Biden. Dans l’une des lettres, datée du 17 avril 2015, le chef de la société ukrainienne Burisma, Vadim Pozharsky, aurait exprimé sa gratitude à Hunter Biden pour l’avoir invité à Washington pour rencontrer Joe Biden, alors vice-président. Le journal souligne que dans une autre lettre, il demande à Biden Jr. de réfléchir à la manière dont il peut utiliser sa propre influence pour aider l’entreprise……

Qui fera croire que puisse s’établir à court ou à moyen terme un conflit militaire entre la Chine et les USA ?

C’est la question à laquelle AUCUN analyste ne répond. Comme si c’était gravé dans le marbre que les USA constituent l’unique REMPART contre un expansionnisme de l’Empire du milieu !

La crise actuelle autour de la question d’une mainmise US sur la défense de l’Australie pourrait bien être justement une preuve de plus selon laquelle les USA ont bien l’intention de donner des garanties de contrôles pour prévenir d’éventuels évènements relevant de l’impondérable en direction de la puissance de la région, la Chine. D’un côté, en quittant l’Afghanistan ils participent à faire dégager la voie de la route de la soie en direction de l’ouest aux chinois eux-mêmes et livrent de fait l’Europe à ces derniers et dans le même timing, ils camisolent militairement un Etat de plus en plus exposé à des embargos chinois et conséquemment susceptible de commettre l’irréparable. Un irréparable qui mettrait alors forcément Washington dans une position très très délicate. L’arme de l’embargo, les USA le connaissent pour l’avoir pratiqué quelques semaines avant Pearl-Harbor ( objectif caché des USA pour déclarer la guerre en indirect tant à Tokyo que surtout à l’Adolf) en décrétant un embargo sur tous les hydrocarbures dans la zone sud-pacifique, prenant ainsi en otage toutes les activités industrielles nippones.

Nous assistons donc à la constitution d’un axe qui se veut être dissimulé des autres.

Le Yuan aurait très bien pu se substituer au dollar comme monnaie des transactions commerciales et financières depuis 5-6 ans au moins, Pékin ne le fait pas QUE pour des raisons de surévaluation de sa monnaie….. La déclinaison numérique du Yuan étant concomitante à celle de l’ € et du dollar US, il y a tout lieu de penser que les véritables acteurs de ce jeu de dupes soient une fois de plus confortablement installés dans les bureaux de Goldman Sachs & Consorts et que leur logiciel ait déjà été installé au sein du PC chinois.

Source

Sully Morlandimus

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *