«Nous nous sommes dit que nous allions prendre le contre-pied de ce que prône Éric Zemmour», a expliqué la gérante de la librairie, alors que l’essai du possible candidat à la présidentielle serait en rupture de stock dans plusieurs points de vente.

Une librairie de Sully-sur-Loire, dans le Loiret, a décidé de reverser à une association de Cerdon-du-Loiret qui aide 12 jeunes réfugiés les bénéfices tirés des ventes du nouveau livre de l’essayiste Eric Zemmour, publié le 16 septembre, ont rapporté France 3 et La République du Centre.

«Nous nous sommes dit que nous allions prendre le contre-pied de ce que prône Éric Zemmour», a expliqué la gérante de la librairie Au temps des livres. Si elle a reçu quelques insultes, a-t-elle ajouté auprès de France 3, elle met en avant d’autres conséquences de son initiative : «Il y a des gens qui, sans acheter le livre, font des dons à l’association. Ça me fait vraiment plaisir car il faut mettre l’accent sur des associations qui se démènent et avertir sur le sort des réfugiés.» Les huit exemplaires qu’elle a mis en vente ont tous été achetés et d’autres ont été commandés par la librairie.

Zemmour explique vouloir «choisir son moment» pour annoncer une possible candidature

Imprimé à 200 000 exemplaires, l’essai de 350 pages d’Eric Zemmour, intitulé La France n’a pas dit son dernier mot (éd. Rubempré) est en rupture de stock dans plusieurs points de vente, selon CNews, alors que l’essayiste lui-même a affirmé sur BFMTV que l’ouvrage venait d’être réédité à 100 000 nouveaux exemplaires.

S’il ne cache plus ses ambitions pour la présidentielle 2022, l’ex-chroniqueur du Figaro assure pour l’instant ne pas être candidat, tout en expliquant lors d’un rassemblement à Toulon le 17 septembre en avoir «envie» et ne pas avoir «peur» de se présenter, mais vouloir «choisir son moment».



-source-

3 thoughts on “une librairie verse les bénéfices du livre de Zemmour à une association d’aide aux migrants — RT en français”
  1. L’ARNAQUE ZEMMOUR
    Eric Moïse Zemmour, dans son énième ouvrage, un essai dont il ne cesse de nous rebattre les oreilles, – intitulé : « La France n’a pas dit son dernier mot », nous démontre qu’il a de la suite dans les idées, en même temps qu’il excelle dans l’art de la dissimulation talmudo tribale.

    Pas un mot, en effet, tout au long des 350 pages d’un pavé plutôt indigeste, sur ses arrière-pensées messianiques ni sur ses véritables motivations. Des motivations visant, en réalité – au moyen d’une guerre civile dûment ciblée – à la destruction de la France chrétienne et, à terme, à la déchristianisation de l’Europe tout entière.

    https://systemophobe.wordpress.com/2019/10/28/larnaque-zemmour-assimilation-ou-dissimulation/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *