L’administration Biden s’est trouvée de nouveaux ennemis.

Le New York Times assure que l’Iran pourrait construire la semaine prochaine une bombe atomique [1], tandis que les responsables du Renseignement ont assuré à l’Intelligence and National Security Summit qu’Al-Qaïda se reconstitue et sera en mesure l’année prochaine d’infliger des pertes aussi importantes que le 11 septembre 2001.

[1« Iran Nears an Atomic Milestone », David Sanger & William Broad, The New York Times, September 14, 2021.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *