Rares sont les régions du monde à compter autant de bases militaires étrangères — en l’occurrence américaines et françaises — que le Golfe. Cette soldatesque a pour mission de défendre les intérêts de l’Occident dans une zone stratégique. La péninsule arabique recèle en effet les deux tiers des réserves mondiales de pétrole, sur lesquelles règnent des monarchies fragiles. Mais il s’agit aussi d’un entrelacs de conflits régionaux, avec notamment, au nord, l’Organisation de l’Etat islamique et, au sud, la guerre civile yéménite.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *