Pour illustration

La campagne pour une troisième dose a déjà démarré depuis le 1er septembre en France et s’élargit doucement au moins de 65 ans, les collégiens et lycéens sont fortement incités à la vaccination et des sorties scolaires en centre de vaccination sont prévues au calendrier.

Si le rappel vaccinal n’est pas encore à l’ordre du jour en France pour conserver son passeport intérieur, c’est déjà le cas en Israël, un des pays les plus en avance dans le domaine qui parle déjà de quatrième dose.

Plus de 85% de la population en âge de se faire vacciner à déjà reçu au moins une injection du vaccin, mais ces chiffres pourraient baisser, en effet, Pfizer prépare déjà le terrain pour faire approuver son vaccin aux enfants dès 5 ans, une population très peu vaccinée, seulement 10 381 des 0-11 ans ayant déjà reçu une première injection en France.

Si les adolescents ont six fois plus de risques de souffrir de problèmes cardiaques à cause du vaccin que d’être hospitalisés à cause du Covid-19, selon une importante étude, 66.8% des 12-17 ans ont quand même déjà reçu leur première injection.

Un douzième vaccin obligatoire dans le carnet vaccinal, d’un vaccin “sûr et efficace” [Mantra] éprouvé sur des milliards de personnes ne pourra pas faire de mal. Si les parents étaient opposés à la vaccination obligatoire de leurs enfants, ils en auraient averti la ministre de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn, actuellement ambassadeur du directeur général de l’OMS.

En plus du vaccin Covid et de ses boosters infinis, le vaccin anti-grippal fait son grand retour, pour éviter une double épidémie, Twindemic en anglais.
Moderna développe déjà un vaccin combiné alliant grippe et Covid.

Le vaccin grippal lui est recommandé à partir de 6 mois (âge).

Les prochains tests PCR multiplexes seront aussi en mesure de distinguer la grippe du Covid-19 sur commande du CDC américain, en plus des autres variants.

Vers un grand retour de la grippe cet hiver ? Cela restera une explication plausible si une nouvelle épidémie surgit de nul-part après un tel niveau “d’immunisation” de la population, la grippe ou l’un des 200 autres virus respiratoires pouvant induire des syndromes grippaux, ou l’adaptation de notre terrain aux changements de l’électricité atmosphérique dus aux saisons et aux carences en vitamine D.

Heureusement, Pfizer est sur le coup et développe actuellement une pilule orale à prendre deux fois par jour (en plus du vaccin). Le candidat clinique antiviral oral PF-07321332 (Ritonavir) de Pfizer, un inhibiteur de protéase du SRAS-CoV2-3CL expérimental.

Les inhibiteurs de protéase, comme le PF-07321332, sont conçus pour bloquer l’activité de la principale enzyme protéase dont le coronavirus a besoin pour se répliquer.

Soit exactement le même principe que l’ivermectine, une molécule mise en avant depuis plus d’un an pour le traitement du Covid-19, de la prophylaxie aux formes graves, mais mettant à mal l’AMM conditionnelle qui stipule qu’aucun traitement ne doit être disponible pour autoriser la mise sur le marché d’un nouveau médicament. Une AMM spéciale qui ne peut être accordée que pour une durée d’un an, personne ne semble d’ailleurs savoir si elle a été prolongée.

En plus du port du masque obligatoire généralisé, toujours en extérieur dans certaines communes, une mesure contredite par l’ensemble de la littérature scientifique avant l’épidémie de Covid-19, vient se greffer un passeport intérieur dit “pass sanitaire” pour participer à la société.

Un système initié par le Parti communiste chinois pour justifier le traçage des contacts, couplé au système de crédit social, à renfort d’études douteuses comme celle de l’institut Pasteur justifiant ce système en France (et rétractée depuis), cette idée de passeport intérieur Européen contenant des données de santé n’est pas nouvelle mais planifiée depuis 2018 (et mis en place depuis 2003 pour les animaux de compagnie).

Malgré quelques incidents, la société du QR-Code s’implémente doucement mais sûrement à renfort d’une armée de vigiles privés et de restaurateurs plus ou moins zélés. Ces derniers ont tout de même obtenu le droit d’ôter le masque pour mieux s’adapter à leur nouvelle fonction dans certaines régions.

Retour de la grippe, coupure d’internet, troisième dose et d’autres surprises nous attendent sûrement pour cet hiver, en attendant le retour de Lavidavan.

https://cv19.fr/wp-content/uploads/2021/09/memes2-6-650x650-1.png

Source : https://cv19.fr/2021/09/10/de-deux-semaines-de-confinement-a-deux-vaccins-covid-par-an-deux-pilules-par-jour-un-vaccin-grippal-et-un-passeport-interieur/

Katr1

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *