Anthony Gratacos, secrétaire général de la Gauche républicaine et socialiste, et Alexandre Touzet, vice-président LR du département de l’Essonne, étaient invités à revenir sur les enjeux du procès des attentats du 13 novembre 2015.

Neuf mois d’audience sont prévus pour ce procès historique dont l’enjeu politique est réel. L’ancien président de la république, François Hollande, sera lui-même auditionné. Y a-t-il eu des failles dans le suivi des fichés S ? Quelles ont été les mesures prises depuis par les autorités françaises pour faire face au terrorisme ? La France est-elle désormais en mesure de prévenir ce type d’attaque ?



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *