Selon le FBI, on a assisté à une très forte poussée des crimes racistes aux États-Unis durant l’année 2020. C’est-à-dire durant la campagne de Black Lives Matter qui visait au contraire à dénoncer un supposé « racisme systémique ».

Au cours de l’année,

 les agressions contre les Noirs américains ont augmentée de 40 %,

 celles contre les Asiatiques américains ont augmentées de 70 %.

Source : Hate Crime Stastistics 2020, FBI.

A lire : « Joe Biden réinvente le racisme », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 11 mai 2021.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *