De rares séquences sont apparues à la fin d’une semaine qui a marqué la fin de la guerre américaine en Afghanistan, longue de 20 ans. Alors que le dernier soldat américain à Kaboul est parti tard dans la nuit de lundi à mardi, une vidéo circule quelques jours plus tard, prétendant montrer les forces américaines détruisant délibérément leur propre équipement militaire dans les jours précédant le départ final.

Des dizaines de Humvees et moins de 100 avions, y compris des hélicoptères et des avions des forces nationales afghanes, ont été « désarmés et désactivés », laissant aux Taliban le soin de les trouver inutilisables, bien qu’il soit clair que dans de nombreux autres cas à travers le pays, les Taliban ont trouvé du matériel utilisable en abondance, qu’ils ont fait une parade publique récemment. La séquence ci-dessous prétend montrer une série de brefs clips de l’armée américaine effectuant la destruction à l’aéroport de Kaboul…

La vidéo est apparue pour la première fois sur Facebook à la fin de la semaine. Il s’agirait de la vidéo personnelle d’un soldat américain qui était stationné à l’aéroport de Kaboul.

On peut y voir un soldat briser le pare-brise d’un véhicule blindé à l’aide d’une masse, tandis que d’autres sont vus à l’intérieur en train d’arracher des composants électroniques et de frapper le système informatique du véhicule.

Ailleurs, on voit des Américains tenter de désactiver les serrures de pièces importantes de l’aéroport afin qu’elles ne puissent pas être utilisées facilement dans un avenir proche. Les talibans ont accusé les États-Unis d’entraver les opérations de l’aéroport du côté civil alors qu’ils tentent de rétablir le trafic aérien civil, ce que Washington conteste.

L’allégation la plus intéressante est peut-être que les soldats américains ont « empoisonné » l’intérieur des véhicules et des avions avec une sorte de concoction chimique mortelle, bien qu’il n’y ait encore aucune preuve de cela…

« Si vous voulez entrer dans un véhicule blindé, vous mourrez », a déclaré un commandant taliban à un diffuseur turc il y a quelques jours, alors qu’il se tenait sur le tarmac de l’aéroport.

« Avec des produits chimiques, ils l’ont truffé de produits chimiques ? » a demandé un journaliste incrédule de TRT World. « Oui, oui, bien sûr », a répondu le commandant taliban.

Toutefois, cet « empoisonnement » redouté du matériel ne semble pas avoir empêché certains djihadistes de s’amuser à l’intérieur de matériel laissé intact dans de nombreux autres endroits


source : https://www.aubedigitale.com





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *