Si l’idée de l’utilité d’une troisième dose est toujours débattue en France, le responsable de la lutte contre le coronavirus en Israël a appelé les citoyens de son pays à se préparer à une quatrième injection de vaccin, pour contrer le Covid-19.

«Le virus est là et continuera d’être là, nous devons également nous préparer à une quatrième injection», a affirmé le 4 septembre pour la radio publique Kan, le professeur Salman Zarka, responsable de la lutte contre le coronavirus en Israël, dans des propos rapportés par la chaîne I24News.

Et il se montre pessimiste quant à l’évolution du Covid-19 et de ses variants, d’où les rappels fréquents qu’il appelle de ses voeux pour contrecarrer la pandémie. «Cela va être notre vie à partir de maintenant», prévient-il ainsi.

Les autorités israéliennes ont par ailleurs annoncé le 29 août l’abaissement à 12 ans de l’âge minimal pour recevoir une troisième dose de vaccin contre le Covid-19, malgré l’appel de l’OMS en faveur d’un moratoire sur le sujet. Israël avait lancé fin juillet une campagne pour permettre aux personnes âgées de 60 ans et plus de se faire injecter une troisième dose de injection, principalement avec la formule du géant pharmaceutique Pfizer/BioNTech.

La rentrée scolaire a eu lieu le 1er septembre pour une grande majorité d’élèves dans l’Etat hébreu alors que le pays enregistrait la veille un taux record de contaminations au coronavirus lié à la propagation du variant Delta, avec 10 947 cas.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *