Le gouverneur d’Australie-Méridionale a vanté la mise en place d’un logiciel sur smartphone qui surveille les personnes soumises à la quarantaine dans le cadre de la crise sanitaire. L’application est actuellement en phase pilote.

Reconnaissance faciale, collecte des données de géolocalisation ou encore notifications spontanées contraignant les utilisateurs à répondre en moins de 15 minutes : telles sont les principales fonctionnalités d’une application pour smartphone, actuellement en phase pilote dans l’Etat d’Australie-Méridionale, destinée à surveiller le respect des règles de quarantaine en vigueur.

L’utilisation de l’application a démarré fin août dans le cadre d’«un essai de quarantaine à domicile qui devrait être étendu aux arrivées internationales», a rapporté le 23 août l’antenne australienne de la chaîne américaine ABC.

Dans ce cadre, les autorités d’Australie-Méridionale utilisent «un logiciel de géolocalisation et de reconnaissance faciale pour suivre les personnes en quarantaine tandis que l’application en question contacte des personnes «au hasard» en leur demandant de fournir «une preuve de leur localisation dans les 15 minutes», toujours selon ABC qui précise que le logiciel est censé avertir la police dès qu’un citoyen ne répond pas dans les délais.

«Nous ne leur disons pas à quelle fréquence ni à quel moment, mais ils doivent répondre dans les 15 minutes», a confirmé le gouverneur d’Australie-Méridionale, Steven Marshall, qui vante un système permettant «simplement» de «vérifier que les gens sont là où ils ont dit qu’ils allaient être pendant la quarantaine à domicile».

Affirmant que son gouvernement ne conserverait aucune des informations fournies dans l’application, Steven Marshall a estimé que tous les citoyens de son Etat devraient être «très fiers» de constituer «le pilote national d’une application de quarantaine à domicile».



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *