La réunion a eu lieu il y a un mois. Non seulement Macron les a invité à dîner à l’Elysée mais le président e ce club n’est autre que le PDG de Pfizer. Fawkes

Les grands patrons de l’industrie pharmaceutique mondiale se réunissent aujourd’hui à Paris. La veille d’une réunion du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) relancé en février dernier par Macron.

C’est un club très discret et très fermé. Il s’appelle Dolder, comme cet hôtel de luxe de Zürich, en Suisse, où les patrons de l’industrie pharmaceutique se sont réunis pour la première fois, en 1970. On ne sait pas grand-chose de cette confrérie chapeautée par la Fédération internationale de l’industrie du médicament (FIIM) sinon que c’est une sorte de think tank, un laboratoire d’idées pour patrons de grands labos de la planète qui se réuni une fois par an. Un peu sur le modèle du fameux et mystérieux groupe de Bilderberg qui rassemble les maîtres du monde. Mais on ignore quels en sont les membres et quelle est leur feuille de route.

Salaire et polémique

Le club de Dolder actuellement présidé par Ian Read, le patron du géant pharmaceutique Pfizer est à accueilli à Paris par un ancien patron de Sanofi, Olivier Brandicourt, chargé du discours d’accueil.

Olivier Brandicourt, 65 ans, a un parcours élogieux de médecin et de chef d’entreprise. Après avoir travaillé aux Etats-Unis et au Canada pour les grands groupes pharmaceutiques (Warner-Lambert puis Pfizer) il devient PDG de Bayer Santé avant d’être directeur général du français Sanofi (jusqu’en août 2019). Son salaire de 16,8 M€ en 2016 avait suscité la polémique.

De quoi vont parler les patrons de Big Pharma ? Sans doute des défis de la santé mondiale mise à mal par le SARS-CoV-2 et ses variants. Sur l’innovation biomédicale. Sur les brevets des vaccins et autres menues questions qui, aujourd’hui, préoccupent la population mondiale. Le président de la République, Emmanuel Macron présidera ce soir un dîner à l’Elysée pour ce gotha de la pharmacie mondiale.

Conseil stratégique des industries de santé

Ce forum de Big Pharma se réuni à la veille du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS). De quoi s’agit-il ? Lancé le 11 février 2021, le CSIS a « pour ambition de faire de la France la 1ère nation européenne innovante et souveraine en santé » expliquent lers ministres de la Santé, Olivier Véran et la ministre de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher. En effet, la gestion de la Covid-19 a mis en lumière les failles énormes dans ce secteur. Il s’agit donc de rattraper le retard.

La réunion de ce mardi a donc pour objectif de donner aux acteurs des industries de santé les moyens de faire face aux défis majeurs de santé publique, de se projeter dans l’avenir pour produire et mettre à disposition des patients et des soignants les médicaments de demain.

Source: Info du jour



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *