JPEG - 71.7 ko

Mohsin Taasha. — De la série « Tavalod-e dobareh-ye sorkh » (La renaissance du rouge), 2020

© Mohsin Taasha – Courtesy Manuel Zoia Gallery, Milan

Les images simultanées de civils s’agrippant aux avions américains pour quitter Kaboul et des talibans installés dans le bureau présidentiel resteront comme les symboles d’une guerre ingagnable. La France, engagée au Sahel dans le même genre d’entreprise, devrait en tirer les leçons  Et pendant ce temps, la France s’enlise au Sahel »). Les insurgés afghans sont arrivés au pouvoir au terme d’une campagne-éclair car ils ont su s’implanter dans le pays  Comment les talibans ont vaincu l’Occident »). Épuisée par des décennies de guerre, la population aspire à la paix, comme en témoigne notre envoyé spécial  À Kaboul et à Kandahar, loin des caméras ») ; de leur côté, les pays voisins s’apprêtent à négocier  Effervescence diplomatique de Téhéran à Pékin »). Le bilan humain, financier et démocratique est sans appel  Tout était pourtant écrit »).



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *