Et ces larrons se nourrissant su sang et de la sueur des peuples élèvent même leur mégalomanie totalitariste à une fonction vitale universelle à l’image de ce possédé de Michel Cicurel, ancien haut fonctionnaire de l’Etat avant d’être patron de holdings financiers pour le compte de la haute finance, qui déclarait tout de go en 2019 :

« La fin de la mondialisation sonnerait la fin du monde ! »

Ben voyons !

Mais la dernière perle trouvée dans la bave de ces kapos de la marchandise (merci à Yelena Delville ) est bien celle de ce Percy Barnevik, l’ex-PDG de ABB (Asea Brown Boveri) qui toute honte bue déclare :

“Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possible en matières de droit du travail et de conventions sociales »

Les banquiers et les flics des nouvelles monarchies occidentales ainsi que les bulldozers et les bombardiers de leur néo colonialisme ont encore de beaux jours devant eux.

Mais le pire dans toute cette abjection criminelle est qu`il se trouve encore des moutons (et en troupeaux immenses !) à voter pour leur abattoir !

Erwan Castel

« Il y a en l’homme une préférence pour la servitude volontaire, parce que la servitude est confortable et qu’elle rend irresponsable. »

Étienne de la Boetie (1576)

Erwan Castel



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *