Alors qu’il avait déjà chanté “Enough is enough”, et annoncé ne pas se produire dans des salles qui réclameraient le passe sanitaire, le célèbre guitariste britannique Eric Clapton persiste et signe avec un nouveau titre : “This has gotta stop“.

Au travers de cette nouvelle chanson, Eric Clapton transmet son blues et sa lassitude quant aux mesures sanitaires. Il répète du début à la fin qu’il n’en peut plus, allant même jusqu’à inviter ceux qui veulent lui “retirer son âme” à venir enfoncer sa porte.

Si les paroles de la chanson ne sont pas particulièrement riches, le clip nous montre à voir une habile caricature de la société actuelle, qu’il dessine complètement hypnotisée par le pouvoir et les médias.


Paroles en anglais puis en français (source):

This has gotta stop

Enough is enough

I can’t take this BS any longer

It’s gone far enough

If you wanna claim my soul

You’ll have to come and break down this door

I knew that something was going on wrong

When you started laying down the law

I can’t move my hands

I break out in sweat

I wanna cry

Can’t take it anymore

This has gotta stop

Enough is enough

I can’t take this BS any longer

It’s gone far enough

If you wanna claim my soul

You’ll have to come and break down this door

I’ve been around

Long long time

Seen it all

And I’m used to being free

I know who I am

Try to do what’s right

So lock me up and throw away the key

This has gotta stop

Enough is enough

I can’t take this BS any longer

It’s gone far enough

If you wanna claim my soul

You’ll have to come and break down this door

Thinkin’ of my kids

What’s left for them

And then what’s coming down the road

The light in the tunnel

Could be the southbound train

Lord, please help them with their load

This has gotta stop

Enough is enough

I can’t take this BS any longer

It’s gone far enough

If you wanna claim my soul

You’ll have to come and break down this door

This has gotta stop

Enough is enough

I can’t take this BS any longer

It’s gone far enough

If you wanna claim my soul

You’ll have to come and break down this door

Traduction :

Cela doit s’arrêter

Trop c’est trop

Je ne peux plus supporter ces conneries

C’est allé trop loin

Si vous voulez réclamer mon âme

Vous devrez venir enfoncer cette porte

Je savais que quelque chose n’allait pas

Quand vous avez commencé à faire la loi

Je ne peux pas bouger mes mains

Je transpire à grosses gouttes

Je veux pleurer

Je n’en peux plus

Il faut que ça cesse

Trop c’est trop

Je ne peux plus supporter ces conneries

C’est allé trop loin

Si vous voulez réclamer mon âme

Vous devrez venir enfoncer cette porte

J’ai été dans le coin

Longtemps, longtemps

J’ai tout vu

Et j’ai l’habitude d’être libre

Je sais qui je suis

J’essaie de faire ce qui est juste

Alors enfermez-moi et jetez la clé

Il faut que ça s’arrête

Trop c’est trop

Je ne peux plus supporter ces conneries

C’est allé trop loin

Si vous voulez réclamer mon âme

Vous devrez venir enfoncer cette porte

Je pense à mes enfants

À ce qu’il leur reste

Et à ce qui les attend sur la route

La lumière dans le tunnel

Pourrait être le train vers le sud

Seigneur, aidez-les avec leur fardeau

Cela doit s’arrêter

Trop c’est trop

Je ne peux plus supporter ces conneries

C’est allé trop loin

Si vous voulez réclamer mon âme

Vous devrez venir enfoncer cette porte.

Cela doit cesser

Trop c’est trop

Je ne peux plus supporter ces conneries

C’est allé trop loin

Si vous voulez réclamer mon âme

Vous devrez venir enfoncer cette porte





-source-

One thought on “Eric Clapton chante sa lassitude avec “This has gotta stop””
  1. ERIC CLAPTON
    Merci ! Et pour la vidéo et pour la traduction.
    À l’instar de ce musicien hors pair et, avec lui, comme la majorité des Résistants pro Vie, “JE NE PEUX PLUS SUPPORTER CES CONNERIES”… sorties des cerveaux fêlés des exécuteurs des basses œuvres médicalistes.
    Notamment, celles de l’infernal Système oligarchique actuel, avec son “vaccinalisme” totalitaire à tout crin ; orchestré par des hérésiarques gouvernementaux anti-peuple, des médicastres de plateaux TV : talmudo mondialistes.
    Sans oublier la chienlit de tous ces sombres morticoles tribalistes stipendiés, prêts à empoisonner les 3/4 d’une planète qui… ne leur appartient pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *