Suite à la fuite des américains de L’Afghanistan, les faits malheureux observés à l’ aéroport de Kaboul , viennent de nous dévoiler , que les États-Unis ne cessent de raffermir de jours en jours à instituer la politique de propagation, de mensonges, d’hypocrisie, de chantage, et de tromperie afin de persuader en premier lieu le reste du monde et en particulier, l’Iran à propos de l’accord sur le nucléaire, dans le but de faire des concessions dans le domaine de ce programme nucléaire.

Après que Téhéran a rejeté un nouvel accord dans les négociations de Vienne, l’administration J. Biden tente d’augmenter le niveau de pressions malsaines sur l’Iran pour lui soutirer de nouvelles concessions.

Le gouvernement iranien, avait bien souligné que ce sont les États-Unis qui ont quitté l’accord nucléaire, et imposé un embargo sur l’Iran, et que la guerre économique menée par les USA a causé des problèmes à l’Iran, de sorte qu’il n’a pas le droit de parler des pourparlers de Vienne une forme de chantage, par pression économiques interposées. Ce brigandage US ne peut pas rester impuni, et ils savent mieux que quiconque à quel point l’Iran avait eu des pourparlers sérieux, mais les USA n’étaient pas prête à respecter ses engagements, et l’accord sur le nucléaire peut être trouvé lorsque la maison blanche respecte ses propres engagements.

Par ailleurs, la position de la France, l’Angleterre, et l’Allemagne ne différait pas non plus de celle des États-Unis. Le président français Emmanuel Macron a déclaré récemment, lors d’une consultation téléphonique avec son homologue iranien, qu’il appelait à l’arrêt sans délai de toutes les activités qui violent l’accord nucléaire avec les puissances occidentales. , mais le nouveau président « Ibrahim Raisi » a lié le retour des négociations à la :

* sécurisation des droits du peuple iranien,

*et à la réalisation de ses intérêts dans toute négociation future.

Ibrahim Raisi, nouveau président, lors de son premier contact avec un responsable occidental, a souligné la nécessité pour les États-Unis, et les pays européens de respecter d’abord leurs engagements dans le cadre de l’accord nucléaire.

D’autre part, concernant la nuit de la grande évasion , l’avion géant US suspendu à l’aéroport de Kaboul emportait avec lui de nombreux messages de crime, de sang, d’immoralité, d’hypocrisie, de mensonges ,de tromperie et de mépris. Les scènes de l’aéroport de Kaboul sont celles qui jugent l’image du criminel américain après 20 années de colonisation de l’Afghanistan et 20 ans de mensonges, d hypocrite, de tromperie et de gaspillage. Les Amériques nous ont montré à travers les faits réels, que seul ses intérêts priment, un chien policier devance de loin un larbin afghan, le chien a droit à une place en priorité dans l’avion US .

Ce qui s’est passé dans l’humiliation américaine de ses alliés plutôt « larbins » en Afghanistan n’était pas une chose ordinaire, mais a plutôt choqué le monde entier, et affligé le peuple afghan, et les Afghans instruits de leurs différences, et de leurs différentes affiliations politiques avec étonnement, et incroyable, comment l’Amérique les a insultés, trompés, largués, et laissés en pâture… comment ils les a humiliés, et leur a menti, mais c’est la nature de l’occupant qui se sert en premier, et vous oublie dans les moments cruciaux .

Par conséquent, le film ne s’arrêtera pas en Afghanistan les Amériques quitteront tôt ou tard le Moyen-orient déjà, les alliés des USA en l’occurrence Israël, commencent à paniquer devant ces américains qui n’ont ni foi, ni loi ou le mensonge, l’hypocrisie, les tromperies représentent les nouvelles valeurs des Amériques.

Mohamed BEN ALLAL





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *