Pour lutter contre la quatrième vague, le gouvernement allemand veut que les personnes non-vaccinées “ne soient autorisées à entrer nulle part”. Selon le journal allemand Bild, des “mesures sévères” vont être prises pour l’automne et l’hiver.

Lancée fin décembre, la campagne de vaccination allemande fait face à un rythme moins soutenu ces derniers temps alors que les doses sont désormais disponibles en nombre suffisant. Le chemin à parcourir est encore long pour atteindre les 80% de vaccinés, soit le seuil visé par le pays pour atteindre l’immunité collective.

La chancelière Angela Merkel a affirmé mi-juillet miser sur “la volonté” de la population et non l’obligation face à la vaccination. L’Allemagne a jusqu’ici conduit sur une politique très prudente dans la gestion de l’épidémie, maintenant durablement de nombreuses restrictions. Beaucoup de ces restrictions sont désormais levées, mais pour aller au cinéma ou dans certains restaurants, les spectateurs doivent prouver qu’ils sont immunisés, soit par un vaccin, soit par guérison, et les non-vaccinés doivent présenter un test négatif.

Des restrictions strictes à venir

Selon Bild, Angela Merkel et son gouvernement vont désormais mettre en place des mesures beaucoup plus dures pour les non-vaccinés au début ou à la mi-septembre. Entre autres, aller au restaurant, à l’hôtel, aux événements en salle et chez le coiffeur ne serait possible que pour les personnes vaccinées, qui peuvent présenter un test négatif ou la preuve qu’elles sont guéries. Si le nombre d’infections ou d’hospitalisations dépasse une certaine limite, les personnes non-vaccinées ne seraient plus du tout les bienvenues dans le secteur de l’horeca.

Selon le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung, le ministère veut donc accroître la pression sur ceux qui ne veulent pas se faire vacciner. En plus de l’accès interdit à de nombreux lieux pour les réfractaires au vaccin, les tests gratuits seront supprimés cet automne et “d’autres restrictions pourraient être nécessaires.”

52,2 % de la population allemande, soit plus de 40 millions de personnes, est actuellement entièrement vaccinée, selon les chiffres publiés ce mercredi par l’agence de presse AFP. “Plus il y aura de personnes qui se feront vacciner maintenant, plus l’automne et l’hiver seront sûrs!”, a exhorté le ministre de la Santé, Jens Spahn.

La “règle des 3G”

En outre, le mois prochain, la “règle des 3G” (vacciné, guéri ou testé négatif) entrera en application. Si vous ne remplissez pas l’une des trois conditions, vous ne serez plus autorisé à travailler dans le secteur de l’horeca, chez le coiffeur ou dans d’autres professions de contact. Les sports ou les événements en salle et les grands événements en intérieur ou en extérieur seront aussi concernés.

Le Frankfurter Allgemeine Zeitung rapporte que l’obligation de porter un masque restera en vigueur pour les transports publics et les magasins, au moins jusqu’au printemps. Le maintien de la distance, la ventilation et d’autres mesures d’hygiène seront également maintenus dans les zones où de nombreuses personnes se rassemblent.

L’augmentation du nombre d’infections est due notamment aux personnes qui reviennent de voyages, selon le Frankfurter Allgemeine Zeitung qui craint une nouvelle vague. Par ailleurs, les gens se comporteraient presque comme avant la pandémie avec leurs contacts. 

Pas de lockdown

Cette politique plus stricte pour les millions de citoyens qui n’ont pas été vaccinés signifie qu’”un lockdown aussi drastique que lors des deuxième et troisième vagues ne sera, selon toute probabilité, plus nécessaire”, indique le Bild, citant le ministère de la Santé.

Source: 7 sur 7



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *