Les sites liés à la vaccination contre le Covid-19 pourraient être la cible de terroristes, selon une note du renseignement suisse. Parmi les sites sensibles, les centres de vaccination ou les installations de transport et de fabrication de vaccins.

Le Service confédéral de renseignement suisse (SRS) met en garde contre d’éventuelles attaques terroristes djihadistes contre les infrastructures de vaccination contre les coronavirus, que cela soit les centres de vaccination ou les installations de transport et de fabrication, rapporte le journal alémanique NZZ am Sonntag, repris ce 29 août par Le Matin et Bloomberg.

«Des attaques contre de telles cibles toucheraient à la fois de grandes foules et généreraient une couverture médiatique intensive», a déclaré la porte-parole du SRS, Isabelle Graber citée par Bloomberg. Cependant, il n’y a jusqu’à présent aucune indication tangible d’attaques planifiées, souligne le Service.

En Suisse, l’armée est responsable «de la logistique et de la protection des vaccins et du matériel de vaccination». «Ce matériel, essentiel pour toute la population, est entreposé dans des installations de l’armée, qui sont équipées pour assurer son stockage correct en toute sécurité. Les premiers vaccins ont déjà été livrés aux cantons», a-t-elle rappelé en décembre 2020.



-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *