Faits divers

URL courte

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné à des peines de prison ferme trois jeunes gens ayant tendu un guet-apens à un homme qu’ils avaient contacté sur un site de rencontres. Les accusés ont pourtant nié le caractère homophobe de l’agression.

Trois hommes ont écopé de sept, dix et douze mois de prison ferme pour un vol avec violence à caractère homophobe commis à Givors le 20 août dernier, rapportent les médias français.

Selon LyonMag, les trois jeunes gens étaient soupçonnés d’avoir tendu un guet-apens à un homme après un premier contact sur un site de rencontres. Après lui avoir donné rendez-vous près de l’autoroute A7, le trio avait violemment pris à partie la victime âgée d’une trentaine d’années avant de lui voler de l’argent ainsi que sa voiture.

Les suspects ont été arrêtés à Vienne quelques heures plus tard. Jugés en comparution immédiate parle tribunal correctionnel de Lyon, ils ont nié le caractère homophobe de l’agression, indique Le Progrès.

Condamnation «exemplaire»

Contacté par BFM Lyon, le référent de SOS homophobie Maxime Larcher a qualifié la condamnation d’«exemplaire» et salué le travail de la police et de la justice, tout en appelant à sensibiliser et éduquer les jeunes en la matière.

Précédemment, le ministère français de l’Intérieur a rapporté que les actes anti-LGBT+ dans l’Hexagone avaient baissé de 15% en 2020, après quatre années consécutives de hausse. Or, les associations ont relativisé ce chiffre, soulignant que le confinement avait eu un effet sur les dépôts de plaintes.

En 2020, 57% des crimes et délits anti-LGBT+ enregistrés par la police se sont produits dans des espaces publics. 72% des victimes étaient des hommes et 60% étaient âgés de moins de 35 ans.





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *