Le porte-parole du Secrétariat de la Santé de la ville de Durango au Mexique indique qu’il attend les résultats de l’autopsie. La meilleure c’est qu’il ose douter du lien avec la vaccination affirmant qu’il n’y aurait pas d’historique de décès dans ces conditions immédiatement après la vaccination et qu’il suspecte du coup que l’homme avait une comorbidité. Tout est bon pour nier l’évidence.

D’après le Dr Peter Schirmacher, chef du département de pathologie de l’université de Heidelberg, de nombreux décès provoqués par la campagne de vaccination ne sont sans doute jamais signalés du fait qu’aucune autopsie n’est pratiquée dans la majorité des cas.”

 “Il a déjà pratiqué des autopsies sur plus de 40 personnes mortes dans les 15 jours suivant la vaccination. À son avis, c’est bien le vaccin qui a provoqué le décès d’entre 30 % et 40 % de ces personnes et il en conclut que les suites fatales de la vaccination sont sous-estimées.”

Reste à voir également si certaines autopsies ne sont pas modifiées pour cacher la réelle cause du décès. Quand on voit que certaines affirment que le patient décédé a eu un infarctus juste avant la vaccination il y a de quoi se poser des questions…

Publié par Fawkes News





-source-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *